Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Louer ses meubles au lieu de les acheter : une bonne affaire ?

Actualité 14/01/2021

TENDANCE – Aujourd’hui, vous pouvez louer votre lit ou votre table de salon. L’avantage, c’est de ne pas avancer de fortes sommes, parfois importantes, et de changer de meubles et de style régulièrement. Mais est-ce une si bonne affaire ? Nous avons enquêté.

22,19 euros pour matelas : non, ce n’est pas une erreur d’affichage du magasin de literie. Il s’agit du prix mensuel de location, comme pour un abonnement. Bien loin des 1.155 euros du tarif d’achat de ce même matelas. Généralement, ces contrats de location avec option d’achat  (LOA) durent six ans. A la fin, deux options : soit vous rendez le lit pour en prendre un nouveau ; soit vous en devez propriétaire, moyennant un surplus de 5% de la valeur initiale.  

Le système a l’air de plaire aux clients. “Aujourd’hui, 60 à 70% de notre clientèle utilise le contrat de location avec option d’achat “, affirme à TF1 le magasin Maison de la Literie de Herblay, dans le Val d’Oise. Plus globalement, à l’instar des voitures, le contrat LOA  se développe donc à l’ensemble du secteur de l’ameublement, au point que même les grandes enseignes le proposent.  Attention cependant à certains pièges : si l’usure n’est pas considérée comme normale par rapport à la durée de location, il faudra payer la réparation si vous rendez le meuble. Pour un sofa par exemple, la déchirure n’entre pas dans cette usure normale.

Au final, sur l’ensemble du contrat, la LOA coûte un peu plus cher que l’achat classique. Le prix à payer pour avoir une déco récente et moderne. Cette nouvelle tendance va-elle se démocratiser ? 

Sachant que la durée de vie d’un meuble oscille entre 10 et 20 ans, comme le rappelle à TF1 Jean-Charles Vogler, secrétaire général de la Fnaem (Fedération de l’ameublement), il  est encore trop tôt pour le dire

Source : lci.fr/conso-argent/

Des livres d’occasion du Label Emmaüs en vente sur le site de la Fnac

Actualité 29/10/2020

Si vous voulez dénicher des romans à petits prix, jetez un œil au site de la Fnac. A partir de ce jeudi, sa marketplace va abriter une page dédiée aux livres d’occasion du Label Emmaüs.

Au total, plus de 500 000 bouquins en tout genre — BD, romans policiers, mangas, documentaires — sont disponibles « en moyenne pour 5 euros », assure Maud Sarda, directrice et cofondatrice de Label Emmaüs.

Ainsi « Le Journal d’Anne Frank » en format poche à 3,87 euros, « Métaphysique des Tubes » d’Amélie Nothomb à 2,60 euros ou encore la bande dessinée « Tintin en Amérique » à 7,05 euros.

Le groupe Fnac-Darty vient de signer un partenariat avec cette marketplace solidaire créée en 2016 et dont le catalogue de plus d’un million de produits (déco vintage, mode, mobilier, etc.) est exclusivement alimenté par des acteurs du mouvement Emmaüs et ses partenaires de l’économie sociale et solidaire (ESS).

« Nous récupérons essentiellement des livres auprès des invendus des structures Emmaüs.

On les trie et on en sauve environ la moitié — le reste part au recyclage — avant de les mettre en vente sur notre marketplace Label Emmaüs », explique Maud Sarda, qui souligne que cette activité de revente représente aussi « des dizaines de postes de salariés en insertion ».

« Le partenariat avec la Fnac va nous offrir encore plus de visibilité »

La boutique en ligne d’Emmaüs connaît déjà un grand succès, notamment pendant le confinement, avec plus 180 000 livres vendus (soit + 50 %). «

Mais le partenariat avec la Fnac va nous offrir encore plus de visibilité », précise-t-elle.

L’avantage est aussi financier puisque le groupe de distribution ne prélèvera pas de frais de commission pendant un an. Autrement dit, la totalité des ventes réalisées via la Fnac sera reversée au Label Emmaüs.

« Notre intérêt est commun, souligne Alain Keravec, directeur de la marketplace de Fnac Darty.

Nous sommes déjà fortement engagés dans l’économie solidaire avec par exemple l’organisation de la Grande Collecte des Livres.

La mise en avant du Label Emmaüs sur la marketplace s’est donc imposée comme une évidence.

D’autant plus que cela correspond à une demande de nos clients qui cherchent de plus en plus de livres d’occasion et pour qui la seconde vie, les objets reconditionnés sont des thèmes importants.

C’est même une tendance de fond. » A noter d’ailleurs que 16 % des ouvrages vendus aujourd’hui proviennent du marché de la seconde main.

Source: leparisien.fr/economie/consommation/

Aménagement de jardin : pensez à la location de machines en Belgique

Actualité 18/05/2020

Aménager son jardin ou préparer son potager demande une sacrée dose d’énergie, mais nécessite surtout un outillage performant qui va vous faire gagner un temps précieux tout en rendant votre travail beaucoup plus efficace.

Acheter ou louer son outillage de jardin

En fonction de votre budget et de l’usage que vous en ferez, deux options s’offrent à vous. Soit, vous avez la certitude d’utiliser votre machine de jardinage suffisamment souvent pour la rentabiliser. L’achat est alors une bonne option. Soit, il s’agit d’un usage ponctuel. Vous avez alors tout intérêt à préférer une location.

L’exemple de la tondeuse coule de source dans le premier cas. A contrario, il est peu probable que vous ayez besoin d’une mini-pelle à plusieurs reprises. À moins que vous ne soyez un professionnel des parcs et jardins. Et encore… Eux aussi n’ont pas besoin de posséder chacune de ces coûteuses machines. La location de machines devient alors une évidence.

Conseil, choix et service

Bien entendu, il existe des spécialistes qui proposent de l’outillage, des machines horticoles, des vêtements de travail et des protections de sécurité, mais également tous les produits et solutions indispensables pour les jardins, potagers et plantations.

C’est le cas de la société Green-Mat qui, cerise sur le gâteau, distribue aussi du mobilier de jardin et des barbecues. Ils jouissent d’une excellente réputation pour la location de machines à Sprimont, où ils sont situés, mais également à Comblain-au-Pont, Aywaille, Esneux ou encore Beaufays.

L’avantage de s’adresser à eux ? Ils offrent un accès à des machines de jardin professionnelles tout en donnant de précieux conseils d’experts.

Leurs experts étudient les besoins des clients sans perdre de vue les éléments importants, tels que la topographie du terrain, les accès au jardin, le type d’usager et son expertise…

« Notre objectif est de soutenir nos clients dans leurs projets », explique Arnaud Pauquet, le gérant de Green-Mat. « À celui qui souhaite refaire son gazon, nous allons expliquer chacune des étapes : désherbage, préparation du terrain, qualité des semences, arrosage, prévention des maladies… et bien entendu, nous allons l’orienter vers l’outillage adéquat ».

En outre, ils proposent un service de prise et remise à domicile pour les entretiens de machines et livrent les achats volumineux ou difficilement transportables par les clients.

Expertise incontournable

Comment ne pas se laisser séduire par l’équipe d’experts de Green-Mat ? Une dizaine de personnes se tient à votre disposition pour la vente et la location, le service après-vente, le service aux professionnels ou les entretiens et réparations.

Créée il y a près de 35 ans, l’entreprise a vu le jour sous le nom de Comblain Motor. Reprise il y a un an, elle est devenue la société Green-Mat, avec sa division Green-Loc, que l’on connait aujourd’hui. L’entreprise qui s’étend sur près de 2000 m², dont un spacieux showroom de 600 m² et un atelier où l’on traite tant les grosses machines diesel et hydrauliques, que les 2 temps, les tracteurs tondeuses, les tondeuses classiques et les robots.

Outre un grand choix de machines exposées, depuis le taille-haie à la mini-pelle, en passant par le motoculteur, Green-Mat dispose également d’un stock de plus de mille pièces détachées. De quoi dépanner en toute rapidité.

« Nous suivons les grandes marques, telles que Kubota, Stihl, Husqvarna ou Eliet, et les tendances actuelles, comme la demande croissante pour des machines sur batterie. Mais comme on ne peut pas tout exposer, pour voir ou essayer nos machines, il suffit de nous le demander » conclut avec sourire Arnaud Pauquet.

Green Mat :
Rue Mathieu Van Roggen 15 – 4140 Sprimont – Tél.: 04 369 10 50
web : www.green-mat.be – E-mail : info@green-mat.be

Source: lavenir.net

Annonces partenaires

  • Louer ses meubles au lieu de les acheter : une bonne affaire ?

    par sur 14/01/2021 - 0 Commentaires

    TENDANCE – Aujourd’hui, vous pouvez louer votre lit ou votre table de salon. L’avantage, c’est de ne pas avancer de fortes sommes, parfois importantes, et de changer de meubles et de style régulièrement. Mais est-ce une si bonne affaire ? Nous avons enquêté. 22,19 euros pour matelas : non, ce n’est pas une erreur d’affichage […]

  • Economie Solidaire : Des circuits courts au meilleur prix

    par sur 14/01/2021 - 0 Commentaires

    Proximité, produits de saison, lien social; les atouts des circuits courts alimentaires ont conquis de nouveaux adeptes avec la crise sanitaire. Avec cependant une question récurrente pour les consommateurs; ces filières sont-elles plus chères que la grande distribution et les petits commerces ? Il existe en fait encore peu d’éléments de comparaison, selon Yuna Chiffoleau; directrice […]