Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Emmaüs ouvre une friperie solidaire à Choisy-le-Roi dans le Val-De-Marne

Actualité il y a 13 heures

Se faire plaisir tout en « consommant solidaire et responsable ». C’est ce que va proposer l’association Emmaüs à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), en ouvrant une friperie, ce mardi. Une vingtaine d’employés en insertion y travailleront. 

Cette nouvelle friperie, la 5e gérée par l’association Emmaüs; sera installée au cœur du centre de tri historique de La Poste

« Cet espace de 100 mètres carrés s’inscrit dans l’esprit industriel des années 30; entièrement rénové pour en faire un lieu chaleureux et design », explique l’association. Et de poursuivre :

“Notre équipe propose une large sélection de vêtements, homme, femme, enfant mais aussi d’accessoires, de vaisselle et de décoration. A l’étage de cette nouvelle boutique se trouve le centre de collecte; où les dons sont triés avec soin et vigilance.

25 employés en insertion

Il accueille 25 employés en insertion et leur permet de suivre différentes formations (tri des matières textiles, manutention, secrétariat, couture…).

La boutique se situe en plein centre actif de Choisy-le-Roi et à quelques minutes de Paris. Ce nouveau point de vente s’ancre dans un lieu dynamique et en pleine mutation”.

Les deux co-directeurs de la structure, Marie-Océane Bretagnolle et Ludovic Vasseur, expliquent la démarche de la friperie solidaire :

« Arriver à Choisy est un aboutissement pour nous tous à Emmaüs La Friperie Solidaire; une nouvelle boutique et un nouveau centre de tri et de création textiles; au service de notre projet d’insertion professionnelle de nos salariés.

C’est une grande opportunité aux enjeux majeurs, particulièrement en cette période si difficile ».

En effet, Emmaüs souligne que les bénéfices de la friperie « sont entièrement réinvestis dans la création d’emplois en insertion ».

l’enseigne Lidl casse les prix sur les arbres fruitier !

Actualité 26/04/2021

L’enseigne allemande de hard discount a encore une fois décidé de frapper très fort avec la mise en vente d’un arbre fruitier pour les consommateurs qui n’ont que très peu de moyens aujourd’hui pour pouvoir embellir leur jardin ou leur terrasse. En effet, personne n’allait pouvoir imaginer que Lidl allait pouvoir frapper aussi fort avec un prix aussi bas. Les concurrents n’ont jamais été dans une posture aussi inconfortable…

Ce n’est pas la première fois que Lidl, l’enseigne de hard discount allemande, prend une décision vraiment radicale pour pouvoir aider les consommateurs français dans le besoin. On peut en effet voir assez régulièrement de nombreuses personnes faire l’acquisition d’objets complètement dingues et à des prix hallucinants. Il n’en a pas fallu plus à Lidl pour décider de frapper encore plus fort.

Toutefois, vous allez devoir être très rapide, car comme toujours, il se trouve que Lidl a décidé de ne rendre sa promotion disponible que pendant une très courte période, et il n’y en a clairement pas pour tout le monde. En effet, cette décision risque de faire beaucoup de bruit, et on imagine que vous allez vouloir en savoir plus sur cette belle opportunité…

Lidl casse encore les prix : les concurrents ne savent plus quoi faire !

Il y a déjà quelques jours de cela, Lidl avait pu frapper très fort en faisant la promotion d’un mini potager à un prix complètement hallucinant. Il se trouve que celui-ci était vendu à moins de 15 euros à l’unité. A l’heure où le printemps arrive et avec lui les beaux jours, les français sont de plus en plus nombreux à vouloir mettre en place chez eux des décorations d’extérieur et de l’aménagement pour pouvoir profiter des beaux jours.

Par le passé, on se souvient tous des autres promotions de Lidl qui avait pu frapper très fort, notamment avec un robot de cuisine qui avait vraiment fait parler de lui pendant très longtemps. Plus tard, tout le monde avait même été très surpris de voir que l’enseigne de hard discount allemande avait pu également proposer à tout le monde des sneakers (c’est à dire des chaussures pour la vie de tous les jours), à des prix hallucinants. Même les plus grands fans de baskets d’autres grandes marques avaient pu décider de se précipiter sur cette belle occasion qui pourrait ne plus jamais être reconduite…

Mais à l’occasion des beaux jours, Lidl a voulu frapper encore plus fort en prenant une décision radicale qui pourrait tout changer, c’est le moins que l’on puisse dire. Avec une offre pareille, nul ne doute qu’il n’y en aura pas pour tout le monde…

Lidl met en vente un arbre fruitier à un prix hallucinant : découvrez toutes les caractéristiques

C’est donc dans les prochains jours que Lidl devrait mettre en vente un olivier pour faire plaisir à tous les foyers français qui n’ont que très peu de moyens. Dans le nouveau catalogue de Lidl, on a pu ainsi découvrir que cet arbre fruitier sera disponible pour moins de 15 euros à l’unité (et même plus précisément pour 14,99 euros).

Avec des promotions qui devraient débuter dès le 28 avril, il se trouve que certains consommateurs ont même prévu de mettre un rappel à leur agenda pour ce jour là. Comme à chaque grande annonce de la part de Lidl, on imagine en effet que les clients vont être très nombreux à se rendre sur place pour pouvoir profiter de ce prix exceptionnel, qui devrait par ailleurs même s’appliquer à des plantes vendues encore moins cher…

Source : breakingnews.fr

Économie sociale et solidaire – une aide de 8 000 € pour les TPE

Actualité, Economie Solidaire 15/03/2021

Toutes les TPE de l’économie sociale et solidaire (ESS) de 1 à 10 salariés; (associations, coopératives, entreprises bénéficiant de l’agrément ESUS, entreprises du champ de l’insertion par l’activité économique

EI, ACI, AI, EA, ESAT, etc.

Les entreprises ayant inscrits les principes de l’ESS dans leurs statuts); bénéficient d’une aide financière de l’État de 5 000 € (de 1 à 3 salariés); ou de 8 000 € (de 4 à 10 salariés); pour renflouer les caisses et préserver leurs emplois.

Cette subvention s’accompagne d’un diagnostic économique et d’un accompagnement local.

« Chaque association mettra à profit sa connaissance du terrain, des partenaires locaux pour accompagner les structures au-delà de l’aspect financier.

Chaque structure bénéficiaire sera connectée avec des acteurs à même de favoriser leur rebond; dans cette période de crise », assure le gouvernement dans son communiqué du 22 janvier.

Un seul formulaire en ligne

L’aide est disponible depuis le 22 janvier 2021 sur le site dédié de l’association France Active.  Pour l’obtenir, les TPE éligibles doivent remplir un formulaire en ligne en précisant :

  • l’identité du dirigeant ;
  • le mail et le numéro de téléphone du dirigeant ;
  • le nom de la structure ;
  • le numéro SIREN/SIRET de l’entreprise ;
  • le code postal de l’entreprise ;
  • le nombre de salariés à date de la demande ;
  • l’indication du bénéfice ou non de l’aide du fonds de solidarité.

Une fois le formulaire envoyé; un conseiller France Active contacte la TPE bénéficiaire; pour étudier la situation économique et financière de l’entreprise; et diagnostiquer l’impact de la crise sur l’activité. L’aide est ensuite accordée dans un délai de 15 jours.

La secrétaire d’État à l’Économie sociale, solidaire et responsable, Olivia Grégoire; souhaite soutenir 5 000 structures de l’ESS avant le printemps 2021.

Pour ce faire, le gouvernement compte sur les 40 associations territoriales de l’association France Active; pour déployer l’aide du fonds « UrgencESS » doté de 30 M€.

L’ESS dans la tourmente

Plutôt épargnée par la crise des subprimes de 2008; l’économie sociale et solidaire est a contrario frappée de plein fouet par la crise sanitaire et économique; liée à l’épidémie de Covid-19. Autant voire davantage – toute proportion gardée – que le secteur privé hors économie.

Selon ESS France, entre juin 2019 et juin 2020; 11 000 établissements; (sur 220 000 que compte l’ESS) ont disparu des radars de l’Acoss; (- 6,5 % contre – 1 % pour le privé hors ESS); soit parce qu’elles ont mis la clef sous la porte; soit parce qu’elles sont devenues inactives à cause d’un trimestre particulièrement dégradé. Avec une perte sèche de 52 500 emplois sur la période.

« L’ESS, par ses fondements intrinsèques et par ses principes d’action, peut et doit incarner la norme d’une économie d’après-crise »

Une différence qui s’explique notamment par un moindre recours aux dispositifs d’aides; (chômage partiel, fonds de solidarité, exonération de charges sociales, PGE, prêts du CODEFI, etc.); dans l’ESS que dans le reste de l’économie.

Selon la DGFIP, seulement 15 000 associations ont utilisé le fonds de solidarité au 19 novembre; pour 1 % des crédits accordés. Et seulement 14 % des associations ont activé des aides d’État selon le Mouvement Associatif.

« Les structures de l’ESS sont pleinement éligibles; à tous les dispositifs mis en place par le Gouvernement depuis le début de la crise.

Mais nous constatons que nombre d’entre elles ne connaissent pas et ne demandent pas ces aides »; a rappelé Olivia Grégoire dans son communiqué.

Le gouvernement a assuré cette automne que le plan France Relance du gouvernement; bénéficierait à l’ESS à hauteur de 1,3 Md€ (cf. liste des appels à projets au bénéfice de l’ESS).

De quoi lui permettre de franchir un cap ? Jérôme Saddier, président d’ESS France, garde espoir.

« L’ESS, par ses fondements intrinsèques et par ses principes d’action; peut et doit incarner la norme d’une économie d’après-crise fondée sur un autre modèle de développement; faisant ainsi écho aux aspirations de nos concitoyens et concitoyennes à vivre autrement ».

Les critères de l’ESS

Qu’importe la forme juridique; les entreprises déjà créées peuvent adhérer aux valeurs de l’ESS (solidarité et utilité sociale); pour valoriser leur communication, se démarquer lors des recrutements; et bénéficier de financements spécifiques.

Pour ce faire, l’entreprise doit s’engager et modifier ses statuts. 3 contreparties :
  • consacrer un objet social; (soutien à des personnes en situation de fragilité; développement du lien social, éducation à la citoyenneté, développement durable, promotion culturelle ou solidarité internationale) ;
  • assurer un mode de gouvernance démocratique (information et participation des associés et salariés) ;
  • utiliser la majorité des bénéfices pour le maintien ou le développement de la structure (les réserves obligatoires sont non distribuables.L’entreprise intéressée doit ensuite adresser le cerfa n°11682*04 à son centre de formalités des entreprises (CFE).

Source : netpme.fr/actualite/

Louer ses meubles au lieu de les acheter : une bonne affaire ?

Actualité 14/01/2021

TENDANCE – Aujourd’hui, vous pouvez louer votre lit ou votre table de salon. L’avantage, c’est de ne pas avancer de fortes sommes, parfois importantes, et de changer de meubles et de style régulièrement. Mais est-ce une si bonne affaire ? Nous avons enquêté.

22,19 euros pour matelas : non, ce n’est pas une erreur d’affichage du magasin de literie. Il s’agit du prix mensuel de location, comme pour un abonnement. Bien loin des 1.155 euros du tarif d’achat de ce même matelas. Généralement, ces contrats de location avec option d’achat  (LOA) durent six ans. A la fin, deux options : soit vous rendez le lit pour en prendre un nouveau ; soit vous en devez propriétaire, moyennant un surplus de 5% de la valeur initiale.  

Le système a l’air de plaire aux clients. “Aujourd’hui, 60 à 70% de notre clientèle utilise le contrat de location avec option d’achat “, affirme à TF1 le magasin Maison de la Literie de Herblay, dans le Val d’Oise. Plus globalement, à l’instar des voitures, le contrat LOA  se développe donc à l’ensemble du secteur de l’ameublement, au point que même les grandes enseignes le proposent.  Attention cependant à certains pièges : si l’usure n’est pas considérée comme normale par rapport à la durée de location, il faudra payer la réparation si vous rendez le meuble. Pour un sofa par exemple, la déchirure n’entre pas dans cette usure normale.

Au final, sur l’ensemble du contrat, la LOA coûte un peu plus cher que l’achat classique. Le prix à payer pour avoir une déco récente et moderne. Cette nouvelle tendance va-elle se démocratiser ? 

Sachant que la durée de vie d’un meuble oscille entre 10 et 20 ans, comme le rappelle à TF1 Jean-Charles Vogler, secrétaire général de la Fnaem (Fedération de l’ameublement), il  est encore trop tôt pour le dire

Source : lci.fr/conso-argent/

Des livres d’occasion du Label Emmaüs en vente sur le site de la Fnac

Actualité 29/10/2020

Si vous voulez dénicher des romans à petits prix, jetez un œil au site de la Fnac. A partir de ce jeudi, sa marketplace va abriter une page dédiée aux livres d’occasion du Label Emmaüs.

Au total, plus de 500 000 bouquins en tout genre; BD, romans policiers, mangas, documentaires; sont disponibles « en moyenne pour 5 euros », assure Maud Sarda, directrice et cofondatrice de Label Emmaüs.

Ainsi « Le Journal d’Anne Frank » en format poche à 3,87 euros; « Métaphysique des Tubes » d’Amélie Nothomb à 2,60 euros ou encore la bande dessinée « Tintin en Amérique » à 7,05 euros.

Le groupe Fnac-Darty vient de signer un partenariat avec cette marketplace solidaire créée en 2016; et dont le catalogue de plus d’un million de produits (déco vintage, mode, mobilier, etc.); est exclusivement alimenté par des acteurs du mouvement Emmaüs et ses partenaires de l’économie sociale et solidaire (ESS).

« Nous récupérons essentiellement des livres auprès des invendus des structures Emmaüs.

On les trie et on en sauve environ la moitié; le reste part au recyclage; avant de les mettre en vente sur notre marketplace Label Emmaüs »; explique Maud Sarda, qui souligne que cette activité de revente représente aussi « des dizaines de postes de salariés en insertion ».

« Le partenariat avec la Fnac va nous offrir encore plus de visibilité »

La boutique en ligne d’Emmaüs connaît déjà un grand succès; notamment pendant le confinement, avec plus 180 000 livres vendus (soit + 50 %). «

Mais le partenariat avec la Fnac va nous offrir encore plus de visibilité », précise-t-elle.

L’avantage est aussi financier puisque le groupe de distribution ne prélèvera pas de frais de commission pendant un an. Autrement dit, la totalité des ventes réalisées via la Fnac sera reversée au Label Emmaüs.

« Notre intérêt est commun, souligne Alain Keravec, directeur de la marketplace de Fnac Darty.

Nous sommes déjà fortement engagés dans l’économie solidaire avec par exemple l’organisation de la Grande Collecte des Livres.

La mise en avant du Label Emmaüs sur la marketplace s’est donc imposée comme une évidence.

D’autant plus que cela correspond à une demande de nos clients; qui cherchent de plus en plus de livres d’occasion et pour qui la seconde vie; les objets reconditionnés sont des thèmes importants.

C’est même une tendance de fond. » A noter d’ailleurs que 16 % des ouvrages vendus aujourd’hui; proviennent du marché de la seconde main.

Source: leparisien.fr/economie/consommation/

Aménagement de jardin : pensez à la location de machines en Belgique

Actualité 18/05/2020

Aménager son jardin ou préparer son potager demande une sacrée dose d’énergie, mais nécessite surtout un outillage performant qui va vous faire gagner un temps précieux tout en rendant votre travail beaucoup plus efficace.

Acheter ou louer son outillage de jardin

En fonction de votre budget et de l’usage que vous en ferez, deux options s’offrent à vous. Soit, vous avez la certitude d’utiliser votre machine de jardinage suffisamment souvent pour la rentabiliser. L’achat est alors une bonne option. Soit, il s’agit d’un usage ponctuel. Vous avez alors tout intérêt à préférer une location.

L’exemple de la tondeuse coule de source dans le premier cas. A contrario, il est peu probable que vous ayez besoin d’une mini-pelle à plusieurs reprises. À moins que vous ne soyez un professionnel des parcs et jardins. Et encore… Eux aussi n’ont pas besoin de posséder chacune de ces coûteuses machines. La location de machines devient alors une évidence.

Conseil, choix et service

Bien entendu, il existe des spécialistes qui proposent de l’outillage, des machines horticoles, des vêtements de travail et des protections de sécurité, mais également tous les produits et solutions indispensables pour les jardins, potagers et plantations.

C’est le cas de la société Green-Mat qui, cerise sur le gâteau, distribue aussi du mobilier de jardin et des barbecues. Ils jouissent d’une excellente réputation pour la location de machines à Sprimont, où ils sont situés, mais également à Comblain-au-Pont, Aywaille, Esneux ou encore Beaufays.

L’avantage de s’adresser à eux ? Ils offrent un accès à des machines de jardin professionnelles tout en donnant de précieux conseils d’experts.

Leurs experts étudient les besoins des clients sans perdre de vue les éléments importants, tels que la topographie du terrain, les accès au jardin, le type d’usager et son expertise…

« Notre objectif est de soutenir nos clients dans leurs projets », explique Arnaud Pauquet, le gérant de Green-Mat. « À celui qui souhaite refaire son gazon, nous allons expliquer chacune des étapes : désherbage, préparation du terrain, qualité des semences, arrosage, prévention des maladies… et bien entendu, nous allons l’orienter vers l’outillage adéquat ».

En outre, ils proposent un service de prise et remise à domicile pour les entretiens de machines et livrent les achats volumineux ou difficilement transportables par les clients.

Expertise incontournable

Comment ne pas se laisser séduire par l’équipe d’experts de Green-Mat ? Une dizaine de personnes se tient à votre disposition pour la vente et la location, le service après-vente, le service aux professionnels ou les entretiens et réparations.

Créée il y a près de 35 ans, l’entreprise a vu le jour sous le nom de Comblain Motor. Reprise il y a un an, elle est devenue la société Green-Mat, avec sa division Green-Loc, que l’on connait aujourd’hui. L’entreprise qui s’étend sur près de 2000 m², dont un spacieux showroom de 600 m² et un atelier où l’on traite tant les grosses machines diesel et hydrauliques, que les 2 temps, les tracteurs tondeuses, les tondeuses classiques et les robots.

Outre un grand choix de machines exposées, depuis le taille-haie à la mini-pelle, en passant par le motoculteur, Green-Mat dispose également d’un stock de plus de mille pièces détachées. De quoi dépanner en toute rapidité.

« Nous suivons les grandes marques, telles que Kubota, Stihl, Husqvarna ou Eliet, et les tendances actuelles, comme la demande croissante pour des machines sur batterie. Mais comme on ne peut pas tout exposer, pour voir ou essayer nos machines, il suffit de nous le demander » conclut avec sourire Arnaud Pauquet.

Green Mat :
Rue Mathieu Van Roggen 15 – 4140 Sprimont – Tél.: 04 369 10 50
web : www.green-mat.be – E-mail : info@green-mat.be

Source: lavenir.net

Annonces partenaires

  • Économie sociale et solidaire - une aide de 8 000 € pour les TPE

    par sur 15/03/2021 - 0 Commentaires

    Toutes les TPE de l’économie sociale et solidaire (ESS) de 1 à 10 salariés; (associations, coopératives, entreprises bénéficiant de l’agrément ESUS, entreprises du champ de l’insertion par l’activité économique EI, ACI, AI, EA, ESAT, etc. Les entreprises ayant inscrits les principes de l’ESS dans leurs statuts); bénéficient d’une aide financière de l’État de 5 000 […]

  • A Annecy rançon du succès l'épicerie solidaire ALPAR va devenir supermarché

    par sur 22/03/2021 - 0 Commentaires

    Créée fin 2018 dans le quartier de Meythet à Annecy; la petite épicerie coopérative et participative ALPAR a presque doublé le nombre de ses membres en deux ans. Aujourd’hui elle voit plus grand, projette de déménager et de devenir un supermarché du bio, local et solidaire. A Annecy dans le quartier de Meythet, l’alimentation bio, […]

  • l’enseigne Lidl casse les prix sur les arbres fruitier !

    par sur 26/04/2021 - 0 Commentaires

    L’enseigne allemande de hard discount a encore une fois décidé de frapper très fort avec la mise en vente d’un arbre fruitier pour les consommateurs qui n’ont que très peu de moyens aujourd’hui pour pouvoir embellir leur jardin ou leur terrasse. En effet, personne n’allait pouvoir imaginer que Lidl allait pouvoir frapper aussi fort avec […]

  • Emmaüs ouvre une friperie solidaire à Choisy-le-Roi dans le Val-De-Marne

    par sur il y a 13 heures - 0 Commentaires

    Se faire plaisir tout en « consommant solidaire et responsable ». C’est ce que va proposer l’association Emmaüs à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), en ouvrant une friperie, ce mardi. Une vingtaine d’employés en insertion y travailleront.  Cette nouvelle friperie, la 5e gérée par l’association Emmaüs; sera installée au cœur du centre de tri historique de La Poste « Cet espace de 100 mètres carrés s’inscrit dans […]