Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Bricolage, jardinage : il est plus économique de louer vos outils

Location entre particulier 18/05/2020

En plus de désencombrer votre logement, ces solutions de location permettent d’économiser de 55 à 335 euros par outil, par rapport à un bricoleur ayant investi dans une panoplie complète et la revendant après quatre ans. Comparez bien les annonces toutefois, car les tarifs peuvent varier du simple au double d’une plate-forme à l’autre. Cette offre vient en complément de celle de grandes enseignes de bricolage, qui, comme Leroy Merlin, se mettent elles aussi à pratiquer la location de matériel à la journée. Exemple de tarif dans le réseau de ce dernier : 14 euros pour un marteau perforateur.

Cette formule entre particuliers présente tout de même quelques inconvénients : elle se prête plus au gros équipement, relativement peu utilisé dans l’année, qu’à l’indispensable perceuse ou tondeuse. Mais pas sûr que les propriétaires de tels objets, souvent semi-professionnels (bétonnière, motoculteur, tire-fort de tractage à câble d’acier…), soient proches de chez vous. Or c’est au locataire d’aller chercher puis de rapporter le matériel loué. En cas de casse, par ailleurs, vous risquez soit de voir débité le dépôt de garantie laissé sur le site (en moyenne, 50% de la valeur à neuf de l’objet, chez Jelouetout, par exemple) soit, sur les plates-formes dont les prestations incluent une assurance, d’y perdre la franchise (10% de la valeur de l’objet endommagé chez Zilok, et 150 euros forfaitaires chez Placedelaloc).

N’achetez que si…

… vous louez vos propres outils. Notre motoculteur thermique, facturé 600 euros à l’achat, sera ainsi amorti en étant loué trois jours par an, 37 euros la journée. Le tout en tenant compte de la commission moyenne de 20% prélevée par les plates-formes.


… bricoler avec des outils lowcost ne vous dérange pas. A 12,90 euros le coupe-bordure neuf, 30 euros le marteau perforateur ou 31,90 euros la meuleuse, la durée de vie de ces outils ne sera pas exceptionnelle. Mais suffisante pour rendre la location moins intéressante, dès la deuxième ou troisième utilisation.

Source: capital.fr/votre-argent/

Annonces partenaires

  • Des livres d’occasion du Label Emmaüs en vente sur le site de la Fnac

    par sur 29/10/2020 - 0 Commentaires

    Si vous voulez dénicher des romans à petits prix, jetez un œil au site de la Fnac. A partir de ce jeudi, sa marketplace va abriter une page dédiée aux livres d’occasion du Label Emmaüs. Au total, plus de 500 000 bouquins en tout genre — BD, romans policiers, mangas, documentaires — sont disponibles « […]

  • Economie solidaire, ça se passe au Social Fest !

    par sur 29/10/2020 - 0 Commentaires

    Du 7 au 11 novembre 2018, le cœur de l’économie sociale et solidaire va pulser à Paris ! A l’occasion du mois de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), la toute première édition du Social Fest se tiendra pendant cinq jours au Ground Control à Paris (XIIe arrondissement) et proposera au grand public de rencontrer “celles et ceux qui tous les jours […]

  • Louer ses meubles au lieu de les acheter : une bonne affaire ?

    par sur 14/01/2021 - 0 Commentaires

    TENDANCE – Aujourd’hui, vous pouvez louer votre lit ou votre table de salon. L’avantage, c’est de ne pas avancer de fortes sommes, parfois importantes, et de changer de meubles et de style régulièrement. Mais est-ce une si bonne affaire ? Nous avons enquêté. 22,19 euros pour matelas : non, ce n’est pas une erreur d’affichage […]

  • Economie Solidaire : Des circuits courts au meilleur prix

    par sur 14/01/2021 - 0 Commentaires

    Proximité, produits de saison, lien social; les atouts des circuits courts alimentaires ont conquis de nouveaux adeptes avec la crise sanitaire. Avec cependant une question récurrente pour les consommateurs; ces filières sont-elles plus chères que la grande distribution et les petits commerces ? Il existe en fait encore peu d’éléments de comparaison, selon Yuna Chiffoleau; directrice […]