Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

A Annecy rançon du succès l’épicerie solidaire ALPAR va devenir supermarché

Entraide 22/03/2021

Créée fin 2018 dans le quartier de Meythet à Annecy; la petite épicerie coopérative et participative ALPAR a presque doublé le nombre de ses membres en deux ans.

Aujourd’hui elle voit plus grand, projette de déménager et de devenir un supermarché du bio, local et solidaire.

A Annecy dans le quartier de Meythet, l’alimentation bio, locale et solidaire a profité de la crise sanitaire.

Ouverte il y a un plus de deux ans, la seule épicerie coopérative de Haute-Savoie (il en existe une également à Chambéry), l’ALPAR a enregistré cette année écoulée beaucoup de nouveaux adhérents, avec de nouveaux profils, notamment des familles et des étudiants.

“Au moment du premier confinement; on a quasiment doublé l’activité sur les mois de mars, avril et mai.”

Flavien Roux; ancien président de cette épicerie coopérative et l’un des 400 adhérents

Dans ce petit commerce collaboratif ouvert fin 2018 chaque consommateur est d’abord propriétaire et gestionnaire. Pour pouvoir y faire ses emplettes moins cher qu’ailleurs; chaque adhérent de cette épicerie participative a acheté des parts sociales (10 euros l’unité) pour un minimum de 100 euros; et  consacre chaque mois 3 h de son temps pour faire tourner le magasin.

De supérette à supermarché 

“Pour avoir des marges les plus faibles possible et être attractifs; nous avons besoin d’un volume important et il est faisable uniquement si on atteint une certaine taille critique au niveau de la coopérative.

Pour cela, il faut que l’on recrute encore des coopérateurs; et qu’ils puissent trouver tout ce dont ils ont besoin au sein de la coopérative; donc proposer une gamme de produits plus large qu’aujourd’hui.”

Source : francebleu.fr/infos/economie-social/

Annonces partenaires